Vivre le Kyudo

Une flèche, une vie.

Vivre le Kyudo
Entendre la corde vibrer, les plumes de la flèche voler puis le timbre d’une cible percée ou parfois à coté.

Ecouter une respiration contrôlée, rythmée et maîtrisée, accompagnée par le froissement d’habit lorsque le tireur se meut. Puis un silence.

Il est de rigueur mais avec une telle grâce que chaque mouvement semble inné.

La concentration s’impose.

L’attention est dans la beauté du geste et dans l’harmonie de chaque mouvement jusqu’à son accomplissement.

C’est alors qu’on ressent une sérénité, une majesté et une énergie qui dirigent le tireur vers son but, à nouveau.

Il est déterminé.

La cible d’aujourd’hui est l’ennemi d’antan mais… l’ennemi d’aujourd’hui ?

« Une flèche, une vie »
 
Sandrine Boult de Keuwer

Connexion