Association Suisse-Japon

L’association SUISSE-JAPON (section Suisse romande), fondée en 1975, célébrera son trentième anniversaire l’année prochaine.

Association Suisse-Japon
L’association SUISSE-JAPON (section Suisse romande), fondée en 1975, célébrera son trentième anniversaire l’année prochaine.

Les objectifs principaux de cette Association sont d’une part, de mieux faire connaître aux membres suisses les nombreuses facettes de la vie culturelle, spirituelle, sociale et économique du Japon traditionnel et contemporain et d’autre part, de donner aux japonais résidant en Suisse l’occasion de découvrir plus facilement certains aspects méconnus du pays.

Depuis 1975, plus de 200 manifestations originales et diversifiées ont été organisées avec succès. L’éventail des activités est particulièrement large et englobe, par exemple, des visites d’entreprises, de musées, de châteaux et de vignobles au moment des vendanges, mais aussi des conversations à bâtons rompus sur le Nô, des conférences sur le rire dans la culture japonaise ou sur les Samourai, des danses et des concerts, des expositions, sans oublier des démonstrations de cuisine japonaise, d’origami ou d’arts martiaux, tels que le kendo ou le kyudo. C’est ainsi qu’en octobre dernier, un film inédit a été présenté au Shung Do Kwan de Genève sur cette discipline avec les commentaires appropriés du réalisateur M. Eric Moisy et que le lendemain une présentation pratique a pu se dérouler dans les meilleures conditions. En outre, l’Association accorde, en prinicpe tous les deux ans, une bourse d’étude pour un séjour au Japon. Les thèmes déjà explorés se rapportent aux cimetières japonais, au polissage des sabres et aux émaux. Cette année, elle vient d’être attribuée pour la création d’un film sur la chaîne mythique de l’Omine dans la préfecture de Wakayama, à partir d’une compilation de textes anciens du VIIIe au XIVe siècles.

L’Association coopère aussi à la préparation d’un CD-Rom consacré aux jardins japonais. D’autres projets concernent l’organisation d’un voyage au Japon à l’automne 2005, et la réédition du livre intitulé « le Japon illustré » dont l’auteur Aimé Humbert fut le premier Ministre Plénipotentiaire Suisse au Japon en 1863. La création d’un site informatique destiné à faire connaître en temps réel les manifestations concernant le Japon en Suisse romande ainsi que l’organisation de veillées littéraires consacrées à Kawabata, Tanizaki, Mishima, etc, retiennent également son attention.

Enfin, la section romande de l’Association Suisse-Japon cherche à s’ouvrir encore davantage aux jeunes de façon à renforcer sa créativité. Grâce au soutien de ses membres individuels et collectifs, elle se développe régulièrement et permet, dans une atmosphère conviviale, de nouer de nouvelles relations et d’enrichir ses connaissances sur le Japon aussi bien que sur la Suisse.
 
Jack Pénisard

Connexion